Chargement Évènements

Saison 18/19

mardi 16, mercredi 17, jeudi 18, vendredi 19 avril • 20h
Théâtre

Réparer les vivants

Maylis de Kerangal / Emmanuel Noblet - Centre Dramatique National de Normandie-Rouen
acheter

• Rencontre avec l’équipe artistique jeudi 18 avril à l’issue de la représentation, en présence de Gilles GEORGET, médecin coordinateur des prélèvements au CHU et sur la région Midi-Pyrénées et Serge GOUTCHTAT, président d’ADOT 31.

Réparer les vivants est l’histoire d’une transplantation cardiaque. Comment le cœur de Simon Limbres, jeune homme de dix-neuf ans, va rejoindre le corps d’une femme de cinquante ans en l’espace de vingt-quatre heures. Le don d’organe, geste de générosité totale qui engendre la vie, demeure pourtant un choix si difficile pour les proches des victimes, alors au sommet de leur douleur.

Emmanuel Noblet nous livre son adaptation théâtrale du roman, et Thomas Germaine réussit le pari délicat d’incarner, seul en scène, tous les personnages de l’histoire. Avec une élégante sobriété, il nous tient en haleine et parvient à nous émouvoir aux larmes tout autant qu’à nous faire sourire. Les mots de Maylis de Kerangal sonnent juste et transmettent une grande force de vie.

Théâtre Sorano
Durée 1h20

dossier de presse
+- d'infos

D’après le roman de Maylis de Kerangal Adaptation, et mise en scène Emmanuel Noblet avec la collaboration de Benjamin Guillard Avec Thomas Germaine Éclairagiste et vidéaste Arno Veyrat Créateur son Sébastien Trouvé Designer sonore Cristián Sotomayor Imagerie médicale Pierre-Yves Litzler Régisseur général Johan Allanic Avec les voix de Maylis de Kerangal, Alix Poisson, Vincent Garanger, Benjamin Guillard, Constance Dollé, Stéphane Facco, Évelyne Pelerin, Anthony Poupard, Olivier Saladin, Hélène Viviès.

Production déléguée : Centre Dramatique National de Normandie-Rouen. Coproduction : Théâtre Montansier de Versailles. Avec le soutien : Le Préau Centre Dramatique de Normandie – Vire, ODIA Normandie, La Compagnie Comédiamuse – Espace Rotonde.

Feu !

les infos pratiques

la newsletter

Envoyez-moi la newsletter du Sorano. Je comprends qu’en m’abonnant, je choisis explicitement de recevoir la newsletter et que je peux facilement et à tout moment me désinscrire.

rechercher